EN 2020 les heures de DIF seront PERDUES ! Contactez-nous !

Réforme de la formation, APCMA : 60 000 apprentis supplémentaires par an d’ici 2022

APCMA muriel pénicaud

Réforme de la formation : APCMA : « 60 000 apprentis supplémentaires par an d'ici 2022 »

L’APCMA, Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat prévoient 60 000 apprentis supplémentaires par an d’ici 2022.

Pour contrer le chômage qui impacte notre pays et le manque de personnel qualifié dans le milieu de l’artisanat, l’APCMA se mobilise et est prêt à s'engager sur la formation. En effet, le président de l’APCMA Bernard Statler déclare hier (30/05/2018) « le réseau des chambres de métiers et de l'artisanat est prêt à s'engager sur la formation de 40 % d'apprentis, futurs artisans et futurs chefs d'entreprise, en plus d'ici 2022 passant ainsi de 140 000 dans les entreprises artisanales à 200 000 jeunes formés. ».

Muriel Pénicaud, ministre du Travail a ajouté : « Ce projet de loi encourage le développement de l'apprentissage notamment en levant les freins trop nombreux aujourd'hui. Nous avons besoin de la mobilisation de tous les acteurs pour que cette voie de passion soit un levier d'émancipation sociale et d’entrepreneuriat. Ensemble, mobilisons-nous pour l’emploi des jeunes ».

Aujourd’hui, les CMA (Chambres des Métiers et de l’Artisanat), qui forment plus de 30% des apprentis en France, comptent sur ce projet de Loi pour renforcer leurs compétences : au niveau de la gouvernance régionale de l’apprentissage, de l’accompagnement des entreprises à la préparation des contrats d’apprentissage, de la participation au SPRO (Service Public Régional de l’Orientation) et de la participation à la formation des maîtres d'apprentissage.

Selon Bernard Stalter, « la participation des élus du réseau des CMA, acteur central sur la question de l’apprentissage, illustre sa mobilisation et son engagement au travers de nombreux échanges et présences sur le terrain ».

 

Sources : News Tank, communiqué de presse de la Chambre des Métiers  et de l’Artisanat, Le Figaro.

 

Défiler vers le haut